Write fun stories or rhymes with random people, and let Storink help you make them extraordinary.

Le Jour

prose
bad
beginners
18 feb 2014 - 22 feb 2014
  1. Le Jour se lève. Le Soleil vient briser l'obscurité. Peu à peu les volets s'ouvrent, on sort dehors admirer le ciel bleu. Les étoiles sont parties au loin.Les doux rayons du matin nous réchauffent. Le Jour se lève.
  2. A moi de choisir comment la journée s'annonce. Le ciel lumineux m'invite à la bonne humeur et je décide de ne pas me laisser gâcher la journée par les incidents qui ont émaillé la veille.
  3. Je me laisse bercer le vent, caresser par le soleil. C'est doux aspects de tendresse ne peuvent que me laisser béats.
  4. J'aime sentir ce vent passer dans mon cou
  5. J'aime la fraîche heure matinal , le grain de peau sous les douces voluptes, et la rosée qui perle sur mes cils. Tout cela me donne envie de me coucher sur l'herbe et de regarder le ciel, les nuages, et leur forme.
  6. Ces nuages si blancs comme du coton, on les aime bien tant qu'il ne deviennent pas gris. Ça annoncerait la pluie ! Le Ciel est un univers complexe, il bouge sans cesse. Et en plus, il est bleu. Pourquoi ?
  7. Quitte à sembler schizophrène je vais me répondre à moi-même au sujet du pourquoi sur le bleu du ciel... C'est une histoire de réflexion de la lumière qui, je le suppute, intéresse peu nos amis lecteurs !
  8. Le Ciel est bleu remplis d'oiseaux pour mieux se confondre dans la mer d'eau. Mer mère du monde, qui par ses flots alimente le désir intarissable de conquêtes.
  9. Le vent frappe les vagues
    Et pendant ce temps mon coeur divague
  10. Aurais-je le vague à l'âme?
    À fleur de peau.
    Cœur battant au rythme des lames.
    Sommeil en moi un tigre au repos.
  11. Alors, peu à peu, le soleil commence à se coucher, lentement, doucement, on sent la température diminuer. La journée sera bientôt finie, et sera remplacée par la Nuit. Le soleil s'en va. En un instant, il est parti.
  12. Comme tous les soirs depuis la nuit des temps, effectivement il va se coucher. Nous voilà fichtrement bien avancés !
  13. La lune darde ses doux rayons sur son corps assoupis.
  14. Me revoilà plongé dans mes songes. L'esprit divaguant rêvant à cette belle nuit parsemé d'étoile. D'astre et de constellation multiple auprès de qui on s'y plonge. Pour en faire une toile.
  15. Et puis non!
    Au lieu d'une toile, je coulerai un bronze!
    Quoi de plus à propos pour traiter de postérité!